Offre d'emploi Médecin du Cenre Antipoison Est - Centre Hospitalier Universitaire

Offre d'emploi

Offre d'emploi Médecin du Cenre Antipoison Est - Centre Hospitalier Universitaire

Annonce déposée le vendredi 14 septembre 2018 à 14h39

Etablissement

Centre Hospitalier Universitaire
29, av Mal de Lattre de Tassigny CO 60034
54035 Nancy

Photo de Hôpitaux Urbains

Site géographique de l'offre

Hôpitaux Urbains
29 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny CO 60034
54035 NANCY
Visiter le site de l'établissement

Détail de l'offre

Poste proposé
Médecin du Cenre Antipoison Est
Contrat(s)
Praticien contractuel
Descriptif

Recrutement sur statut praticien contractuel ou praticien hospitalier à plein temps ou à temps partiel.
Poste à pourvoir d’ici à la fin de l’année 2018.

LIEU D’EXERCICE
o Etablissement hospitalo-universitaire de 1700 lits et places, disposant sur la rééducation et la cardiologie d’un plateau technique récent. Etablissement de référence sur la région, au 10ème rang français sur la recherche et à proximité de Paris (1H30 par TGV).
o Le centre antipoison (CAP) Est est situé sur l’hôpital Central et relève du pôle Urgence-réanimation médicale (URM). Il dispose d’une équipe médicale (médecins et pharmaciens) composée de 3 PH à temps plein et 10 praticiens attachés, et 1 à 2 internes


ACTIVITES & MISSIONS
Activités hospitalières :
L’activité du centre antipoison (CAP) du CHRU de Nancy se répartit en 3 principaux secteurs :
 Le soin dans le cadre de l’aide médicale urgente dans un contexte de télémédecine : la réponse téléphonique urgente (RTU). Tout public, dont les professionnels de santé et les décideurs peuvent consulter H24 le centre antipoison pour bénéficier d’une évaluation de risque individuelle ou collective après une exposition à un toxique. Le CAP donne avis et conseils en matière de prise en charge. Dans 85 % des cas, l’évaluation de risque est faible ou nulle et les patients peuvent être traités à domicile sous la surveillance de l’entourage et du CAP.
 La toxicovigilance et les autres « vigilances produits ». Du fait de leur fonctionnement médicalisé H24, les CAP ont connaissance de beaucoup de cas d’exposition qui contribuent aux vigilances. Ils recueillent en outre directement ou indirectement les cas notifiés au titre de la toxicovigilance. L’analyse des cas d’exposition en termes d’évaluation de leur gravité, de leur imputabilité, de leur contexte et leur analyse causale constituent le travail permanent de vigilance, en plus de la validation ou non des signaux issus de la surveillance chronologique et de la fouille permanente des données.
 La gestion de la Base Nationale Produits et Compositions (BNPC) qui permet à tous les CAP et aux agences de sécurité sanitaire de disposer d’un référentiel des produits, substances/ingrédients et autres agents susceptibles d’exposer les personnes : cette base de données autorise à la fois l’évaluation du risque en RTU et la toxicovigilance en permettant l’analyse des liens Ingrédient / effets de santé, caractéristiques physico-chimiques / exposition / effets de santé, usages / effets de santé.

Le médecin recruté devra s’intégrer à l’équipe du service pour assurer prioritairement les missions de RTU et de toxicovigilance. Comme ses collègues, il assurera la continuité H24 des missions du service et notamment la continuité des soins (dans le cadre de la mutualisation interCAP). Il devra en outre contribuer aux réunions organisationnelles, scientifiques et pédagogiques du service, à l’enseignement de toxicologie médicale et régulièrement prendre part à la réalisation et la publication des travaux de l’équipe en recherche clinique et ceux réalisés au titre des vigilances dans les groupes de travail nationaux des centres antipoison, de l’ANSES et de l’ANSM.

Outre les activités décrites ci-dessus, le médecin :
 Participera à la formation et l’encadrement des personnels infirmiers, des étudiants, externes, internes … ;
 Participera à la mise en place des procédures du service, à leur suivi et leur mise à jour.

Activité de recherche :
Les thématiques de recherche du CAP Est sont centrées les mécanismes d’action des toxiques et leurs applications thérapeutiques. Les travaux sont menés avec les autres centres antipoison, des laboratoires d’analyse toxicologiques universitaires et l’ANSES.


PROFIL REQUIS :
 Doctorat de Médecine délivré par un pays de l’Union Européenne ;
 DIU de toxicologie médicale ou diplôme équivalent délivré par un pays de l’Union Européenne (ou engagement à l’inscription à la prochaine session ouverte pour validation du diplôme)
 Inscrit ou rapidement inscriptible à l’Ordre des Médecins.

Au cours de son cursus, le candidat aura exercé en médecine générale (hospitalière ou non), dans un service de réanimation médicale, aux urgences ou au SAMU, dans un service de pathologie professionnelle.
Une expertise en pathologie et soins d’urgence est souhaitée.
Des compétences en statistiques, informatique, chimie et/ou physico-chimie, biologie seraient appréciées.
Le candidat devra faire preuve d’esprit critique et de curiosité scientifique.

Conditions

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Personne à contacter
Docteur Jacques MANEL, chef de service du CAP Est (j.manel@chru-nancy.fr )
Yasmine SAMMOUR, Directrice des affaires médicales, y.sammour@chru-nancy.fr

Retour à la liste Mémoriser cette offre Postuler en ligne
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss

Plan d'accès

Hôpitaux Urbains

29 avenue du maréchal de Lattre de Tassigny CO 60034
54035 NANCY
plan d'accès