Offre d'emploi Technicien d’analyse médicale - Service de microbiologie - AP-HP Hôpital Necker - Enfants Malades

Offre d'emploi

Offre d'emploi Technicien d’analyse médicale - Service de microbiologie - AP-HP Hôpital Necker - Enfants Malades

Annonce déposée le vendredi 14 juin 2019 à 10h59
Date limite des candidatures : lundi 30 septembre 2019

Etablissement

AP-HP Hôpital Necker - Enfants Malades
149 rue de Sèvres
75743 Paris

Site géographique de l'offre

AP-HP Hôpital Necker - Enfants Malades
149 rue de Sèvres
75743 Paris

Détail de l'offre

Poste proposé
Technicien d’analyse médicale - Service de microbiologie
Contrat(s)
CDD
Descriptif

L’Hôpital Universitaire Necker-Enfants malades dispose de 433 lits consacrés à la pédiatrie, 145 lits pour le pôle Adulte spécialisé et 113 places de jours. Forte de cette originalité, ses équipes ont développé une approche médicale de haut niveau, appuyée par une exceptionnelle synergie entre le plateau technique, les unités de recherche et les unités cliniques.
Centre de référence pour de nombreuses maladies rares et pour des pathologies lourdes et complexes, l’Hôpital Necker rayonne au-delà de Paris et de l’Ile-de-France : plus de 15 % des patients hospitalisés viennent de l’étranger ou de l’étranger.
La qualité des soins et la qualité de vie des patients et de leur famille sont la priorité de l’ensemble des 4 300 professionnels, tout comme des plus de 500 bénévoles qui se relayent pour entourer les enfants, les accompagner durant leur séjour et dans leurs jeux et soutenir les parents.
En février 2013, l’Hôpital Necker a ouvert son « Pôle Mère-Enfant Laennec », de 5 étages et près de 50 000 m2. Il abrite notamment la chirurgie pédiatrique, la réanimation infantile, les urgences, l’imagerie pédiatrique, la cardiologie, la néphrologie, la gastro-entérologie, la maternité et la néonatalogie.
En 2015, l'hôpital a réalisé 69 000 admissions de patients (dont près de la moitié en hôpital de jour), 341 000 consultations externes et 74 000 passages aux urgences.
L’hôpital est organisé en 7 pôles d’activité :
Pôle Pédiatrie générale et multidisciplinaire
Pôle Médico-chirurgical pédiatrique
Pôle Périnatalogie et cardiologie pédiatrique
Pôle Biologie et produits de santé
Pôle IRISE (Infectieux Rein Immunologie Sang CoEur)
Pôle URAI (Réanimation, Urgences, Anesthésies, Imagerie)
Pôle Santé Publique et recherche clinique
Présentation du Pôle de Biologie et Produits de Santé (PBPS) :
Le PBPS assure les activités de laboratoire (LBM) et de Pharmacie clinique.
Le LBM du pôle de biologie de l’hôpital universitaire de Necker-enfants malades, se compose de 11 structures dont 10 de biologie médicale et d’un service d’anatomie et cytologie pathologiques dont les missions sont détaillées dans le contrat de pôle.
Plusieurs plateformes regroupant des activités techniques communes à différents services y sont associées :
- La plateforme de spectrométrie de masse et de méthodes séparatives
- La plateforme CGH-Array
- La plateforme de séquençage nouvelle génération
- Le laboratoire à réponse rapide
Le pôle de biologie a organisé ses activités autour de 6 programmes (laboratoire à réponse rapide, cancer, hérédité, immunologie-infectieux, service de pharmacie clinique, plateau des ressources biologiques).
Présentation du service de Microbiologie :
Missions du service :
La mission première du service de microbiologie clinique est d’assurer le diagnostic des infections bactériennes, mycologiques, parasitaires et virales. Le laboratoire prend en charge les examens provenant des services d’hospitalisation et consultations des hôpitaux de l’APHP, du secteur privé, de la région parisienne et autres.
Secteurs d’activité :
- Le secteur de bactériologie réalise l’isolement de bactéries, leur identification et l’étude de leur sensibilité aux antibiotiques. Une grande partie de l’activité est consacrée à la biologie moléculaire, permettant la détection de nombreux génomes microbiens de culture lente ou fastidieuse, permettant ainsi d’augmenter la sensibilité du diagnostic microbiologique (ex : Helicobacter pylori, Kingella kingae, Tropherima whipplei, Bartonella henselae, mycobactéries) et de détecter certains toxines ou gènes de résistance aux antibiotiques. Il met au point de nouvelles méthodes de diagnostic afin d’augmenter les performances et/ou la rapidité des résultats rendus, comme les PCR multiplex ou le séquençage à haut débit.
- Le secteur de virologie effectue les sérologies virales pour diagnostiquer différentes infections (VIH, hépatites, virus causant une primo-infection symptomatique) et pour contrôler l'efficacité des vaccins. Il effectue la détection et la quantification des virus par biologie moléculaire pour :
Date de mise à jour :le 14/06/18. page 3
1) Diagnostiquer les infections aigues (respiratoires, cutanéo-muqueuses, méningo-encéphaliques, digestives), les réactivations virales des immunodéprimés et la transmission materno-foetale.
2) Décider d'une indication thérapeutique et surveiller son efficacité (HIV, Hépatites, Virus des immuno-déprimés)
3) étudier la sensibilité aux antiviraux du VIH par séquençage génomique.
- Le secteur de mycologie-parasitologie réalise l’isolement et l’identification phénotypique et moléculaire des champignons (levures, champignons filamenteux et dermatophytes). Il effectue la recherche de paludisme, l’identification de parasites et les sérologies de la toxoplasmose. Son activité est particulièrement orientée vers le diagnostic des infections fongiques invasives par biologie moléculaire et détection de marqueurs solubles (antigènes polysaccharidiques) ainsi que l’étude des mécanismes de résistance aux antifongiques. Il est en charge de la réalisation des prélèvements cutanés à visée diagnostique (ex : dermatophytoses, ectoparasitoses, leishmanioses..).
- Le secteur d'hygiène hospitalière, rattaché au laboratoire, organise et coordonne la lutte contre les infections associées au soins (IAS) sur l'établissement : contrôles de qualité microbiologique des zones, matériaux et produits à risque, procédures de dépistages chez les patients et les professionnels de santé, surveillance épidémiologique des IAS et analyse de leur évitabilité, formation et information des professionnels de santé. Il met en oeuvre des recommandations du CLIN et l’évaluation des pratiques.
Spécificité :
- Le service de microbiologie fonctionne 24H/24 et 7J/7 pour les urgences
- La mission de conseil aux médecins cliniciens est une part importante de l’activité des biologistes du laboratoire, en collaboration avec la COMAI et l’équipe mobile d’infectiologie: conseil au diagnostic, conseil pour les traitements antibiotiques, antifongiques, anti-viraux, et leur suivi.
- Le laboratoire de virologie est impliqué dans la recherche sur l’infection materno-foetale par le CMV (associé au CNR) et sur le réservoir de cellules infectées par le HIV
Composition de l’équipe :
L’équipe médicale et paramédicale est composée de : 1 chef de service PU-PH, 1 PU-PH, 5 MCU-PH,
3 PH, 1 AHU, 4 PAtt, 5 internes, 2 externes, 1 cadre de santé, 1 ingénieur, 31 TLM jour, 4 TLM nuit, 2 TLM appartenant à l’équipe opérationnelle d’hygiène, 1 aide laboratoire, 2 secrétaires médicales et 2 agents logistique.
Horaires d’ouverture :
L’activité de bactériologie est assurée 24h/24. L’activité de jour est réalisée au 2ème et 3ème étage de la tour Pasteur de 7h00 à 19h00 et celle de nuit est réalisée au 5ème de la tour Lavoisier de 19h00 à 7h00
 Liaisons
Hiérarchique :
 Cadre de santé
Fonctionnelles :
 Cadre paramédical de pôle
 Coordonnateur général des soins
 Personnel médical, paramédical et administratif du laboratoire
 Unités de soins cliniques, médico-techniques et de rééducation
 Directions fonctionnelles de l’établissement
 Partenaires extérieurs à l’hôpital
 Quotité de travail :
 100%
 Horaires de travail :
 7h30 par jour du lundi au samedi
Date de mise à jour :le 14/06/18. page 4
 1 poste en 10h et 4 postes en 7h30 le samedi par roulement
 1 poste en 12h le dimanche, jours fériés coïncidant avec le week-end et le 15 août par roulement
 2 postes en 7h30 les jours fériés coïncidant avec un jour de semaine
 Possibilité d’assurer la suppléance de nuit.
 Activités :
Missions générales :
Dans le respect des recommandations du guide de bonne exécution des analyses de biologie médicale (GBEA), des normes d’assurance qualité, des règles d’hygiène et de sécurité. Le technicien de laboratoire assure les missions suivantes :
 Respect de la règlementation et des documents qualité en vigueur
 Conseil et aide aux prescripteurs et préleveurs.
 Prise en charge de l’étape pré-analytique des échantillons (contrôle de la conformité et enregistrement des demandes d’analyses).
 Traitement et gestion non-conformités.
 Mise en oeuvre des techniques d’analyses
 Validation technique des actes relevant de sa compétence.
 Interprétation des résultats sous contrôle du médecin responsable
 Vérification de l’état des stocks des réactifs et des consommables
 Préparation de réactifs.
 Veille du bon fonctionnement des appareils, entretien et maintenance technique courante
 Gestion des contrôles internes et externes
 Participation au programme d’amélioration continue de la qualité
 Signalement des anomalies constatées au biologiste et/ou au cadre du service
 Mise en application des règles d’hygiène et de sécurité
 Maintien du niveau de compétences compte tenu de l’évolution des technologies
 Formation de l’équipe aux différentes évolutions de ce secteur.
 Formation et encadrement des stagiaires
Missions spécifiques :
Bactériologie classique :
 Examens directs
 Recherches antigènes
 Ensemencement des échantillons biologiques.
 Interprétation des cultures à H24 et plus si nécessaire.
 Identification des souches pathogènes.
 Réalisation et interprétation des antibiogrammes.
Mycobactériologie :
 Ensemencement dans le laboratoire de confinement de type P2, des échantillons biologiques.
 Interprétation des cultures à une semaine et plus si nécessaire.
Envoi les échantillons biologiques nécessitant des antibiogrammes et une recherche de mutation.
Mycologie/parasitologie :
 Examens directs
 Ensemencement des échantillons biologiques.
 Réalisation et interprétation des recherches de paludisme
 Interprétation des cultures à H48 et plus si nécessaire.
 Identification des souches pathogènes.
 Réalisation des antifongigrammes.
Date de mise à jour :le 14/06/18. page 5
 Compétences requises :
Savoir-faire requis :
 Analyser les informations nécessaires à l'organisation et à la réalisation de son activité
 Mettre en oeuvre les normes et principes de qualité, d'hygiène et de sécurité pour assurer la qualité des activités de biologie médicale
 Mettre en oeuvre les techniques de traitement des échantillons biologiques
 Mettre en oeuvre les techniques appliquées aux examens de biologie médicale
 Identifier les éléments, cellules ou micro-organismes normaux ou pathogènes dans les échantillons biologiques
 Analyser et traiter les résultats des examens de biologie médicale
 Exploiter des données scientifiques et professionnelles, analyser et améliorer sa pratique professionnelle
 Informer et former des professionnels et des personnes en formation
 Gérer les équipements, matériels, consommables, réactifs et les stocks de produits et d'échantillons biologiques
Connaissances requises:
 Exigences de la norme 15189
 Traitement des déchets
 Risque biologique
 Techniques de laboratoire
 Bactériologie
 Biologie
 Bureautique
 Communication et relation d'aide
Connaissances appréciées :
 Glims – Kalilab- Pack Office
 Sirscan – Spectromètre de masse – Bact-Alert
 Pré-requis :
 DETAB
 DUT Analyses biologiques
 BTS Analyses biologiques mettre les diplômes courant préparant au métier visé.
 Etudes préparant aux métiers autorisant l’exercice dans la FPH (cf liste ministérielle).
 Risques Professionnels et mesures préventives :
 Agents Chimiques Dangereux - Poussières fumées (sauf amiante) :
Fiche de sécurité, Procédures, Tri des déchets, Formation interne par laboratoire, KIT projection déversement accidentel, Armoire à solvants, Etiquetage, Hottes aspirantes / chimiques, PSM Gants, Blouse, Masque à cartouche, Chaussures professionnelles, Douches autonomes portatives ( DAP), Inventaire des produits, Cartographie des risques, Visite médicale annuelle.
 Travail sur écran :
Respect des recommandations de travail devant écran, Lampe de bureau d'appoint, Ecrans plats.
 Danger biologique (manipulation, transport, stockage) :
Procédure AES, Information et formation des nouveaux personnels sur l'application des mesures d'hygiène, tri sélectif des déchets, Armoire à solvant, Container isolant, équipement de protection individuelle (Gants anti coupures), Gants à UU, Lunettes de protection, Masques, Hottes, Tablier de protection, Double ensachage des prélèvements, Chariot à déchets roulant, Container Isolant, Fûts scellés.

Personne à contacter
Secrétariat Recrutement
01.44.49.41.08
Email : candidatures.recrutement.nck@aphp.fr

Retour à la liste Mémoriser cette offre Postuler en ligne
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss

Plan d'accès

AP-HP Hôpital Necker - Enfants Malades

149 rue de Sèvres
75743 Paris
plan d'accès