Offre d'emploi Médecin généraliste - GHU Paris psychiatrie & neurosciences Sites Sainte-Anne, Maison Blanche et Perray-Vaucluse

Offre d'emploi

Offre d'emploi Médecin généraliste - GHU Paris psychiatrie & neurosciences Sites Sainte-Anne, Maison Blanche et Perray-Vaucluse

Annonce déposée le jeudi 16 janvier 2020 à 09h24
Date limite des candidatures : jeudi 16 avril 2020

Etablissement

GHU Paris psychiatrie & neurosciences Sites Sainte-Anne, Maison Blanche et Perray-Vaucluse
1, rue Cabanis
75674 Paris

Photo de GHU Paris psychiatrie & neurosciences

Site géographique de l'offre

GHU Paris psychiatrie & neurosciences
1 rue Cabanis
75014 Paris

Détail de l'offre

Poste proposé
Médecin généraliste
Contrat(s)
Praticien contractuel
Descriptif

Identification de la fonction :

Titre de la fonction : Médecin généraliste
Relation hiérarchique : sous l’autorité du l’employeur
Relation fonctionnelle : Cadre coordinateur et psychiatre coordinateur des soins.


Présentation du dispositif

Le décret n° 2016-1940 du 28 décembre 2016 relatif aux dispositifs d’appartements de coordination thérapeutique crée un dispositif « ACT Un Chez-soi d’abord » comportant des logements accompagnés, avec pour objet exclusif de permettre à des personnes majeures, durablement sans-abri et atteintes d’une ou de pathologies mentales sévères :
- d’accéder sans délai à un logement et de s’y maintenir,
- de développer leur accès aux droits et à des soins efficients, leur autonomie et leur intégration sociale.
Ce dispositif, qui s’appuie sur les approches de rétablissement et de réduction des risques et des dommages, s’organise autour d’une équipe pluridisciplinaire qui propose un suivi intensif, adapté et personnalisé.



Finalité du poste :

Dans le cadre du volet médico-social du dispositif « ACT Un Chez-Soi d’Abord », accompagner des personnes souffrant de troubles psychiatriques ayant connu la rue, dans leur parcours de rétablissement.
Il s’agit d’accompagner les personnes à habiter leur logement, leur quartier et leur ville afin de développer leur sentiment d’appartenance à la cité.

Missions communes

Les modalités d’intervention principale se font à domicile, en binôme, et prennent en compte tous les aspects de la vie quotidienne, en collaboration avec l’équipe et sous l’autorité du coordinateur
- Prendre en compte globalement les personnes dans tous les aspects de leur vie quotidienne lors de rencontres à domicile ou dans l'environnement proche, contribuer à la mise en œuvre de leur parcours de rétablissement, à leur bien-être et à leur autonomie dans une perspective d’accompagnement humaniste et citoyen et favoriser leur inclusion sociale.
- Assurer un soutien relationnel, la prévention, l’éducation et la promotion de la santé auprès des personnes incluses : élaboration de stratégies participatives personnalisées et de réduction des risques et des dommages.
- Repérer l’évolution de l’état de santé globale des personnes
- Veiller et participer aux conditions matérielles du cadre de vie tout au long de l’accompagnement dans le dispositif.
- Assurer des astreintes téléphoniques (nuit et week-end).
- Créer et mettre à jour les dossiers des personnes incluses.
- Participer aux réunions d’équipe et concrétiser les orientations prises.
- Mobiliser et assurer la coordination des actions des différents partenaires autour de la personne.
- Participer aux réunions institutionnelles
- Participer au travail de réflexion, d'élaboration et d’évaluation des pratiques d'accompagnement orientées par la philosophie du rétablissement.
- Participer à l’élaboration du rapport d’activités


Descriptif de la mission :
Le médecin généraliste est membre d’une équipe de suivi intensif (assertive community treatment). C’est une équipe mobile et proactive qui offre une gamme de services de soins orientés vers le rétablissement, de réadaptation et de soutien dans la vie quotidienne. Les membres de l’équipe de suivi intensif mettent à contribution, de façon soigneusement orchestrée, leurs expertises complémentaires pour aider chaque personne, de façon très individualisée, à atteindre ses propres objectifs et à se rétablir.
Avec chaque personne concernée et dans le cadre de la multi-référence de l’équipe pluridisciplinaire, le médecin généraliste participe à l’organisation et à la mise en œuvre du projet de rétablissement des locataires du dispositif

Missions spécifiques
 Suivi, et éducation thérapeutique des patients
 Orientation si besoin, activité de liaison avec les médecins hospitaliers, avec un souci particulier de continuité des soins et de coordination des interventions somatiques
 Connaissance de toutes les stratégies de prise en charge des personnes, non thérapeutiques ou thérapeutiques ; non psychiatrique ou psychiatriques, en lien avec le psychiatre.
 Rédaction de relèves facilement accessibles en cas de crise, de vacances ou de week-end.
A. Participer à l’évaluation biopsychosociale et citoyenne
 Collecter et analyser les informations et les éléments de vie de la personne pour comprendre sa situation et ainsi affiner les objectifs de l’accompagnement et du suivi social.
 Repérer, apprécier et partager en équipe interdisciplinaire les indices concernant l’état de santé ou la mise en danger des personnes.
 Formaliser et rendre compte quotidiennement de l’évolution des situations lors de la réunion quotidienne.
 Participer avec la personne à la définition et l’écriture de son plan de prévention et d’intervention en cas de crises.
 Co élaborer avec la personne son « projet personnalisé »
 Participer à tous les temps de rencontre (réunions, formations …) et veiller au partage des informations.

B. Accompagner les personnes dans la gestion des soins et des risques liés aux addictions dans le cadre d’un suivi régulier
 Accompagner la personne dans la prise de conscience de ses difficultés en lien avec sa/ses pathologies(s) et/ou ses conduites addictives.
 Proposer une information sur l’hygiène de vie (alimentation, sommeil, activité physique régulière…)
 Proposer un accompagnement visant la réduction des risques liés aux addictions.
 Accompagner la personne lors d’éventuels moments de crises et mettre en œuvre le plan d’intervention individuel.
 Encourager l’observance des soins prescrits et en particulier de la médication en prêtant attention aux éventuels effets secondaires.
 Accompagner si nécessaire et selon l’organisation prévue lors de la réunion quotidienne, la personne pour les rendez vous liés aux soins (consultations chez le médecin généraliste ou spécialiste, soins proposés par le secteur psychiatrique, soins paramédicaux, hospitalisations …)

C. Favoriser l’accès aux dispositifs de soins et d’aide sociale existants

 Informer les personnes des services sanitaires, sociaux et associatifs disponibles : assistance dans les démarches de prises de rendez-vous.
 Veiller à une bonne collaboration entre l’équipe « ACT Un chez soi d’abord » et les différents services sanitaires et sociaux pour faciliter l’accès des personnes aux services inscrits dans le droit commun.
 Accompagner si nécessaire et selon l’organisation prévue lors de la réunion quotidienne, la personne pour les rendez vous.

D. Partenariat et réseau
 Interpeller les partenaires spécifiques au regard du projet de la personne et de ses difficultés.
 Mobiliser les réseaux et s’impliquer dans les dynamiques partenariales
 Identifier les partenaires institutionnels, leur environnement et connaître leur culture.
 Représenter son service et adapter sa communication aux partenaires.
 Garantir aux partenaires un accompagnement des personnes dans le cadre du projet de service.
 S’informer et se former pour faire évoluer ses pratiques.
 Prendre en compte les évolutions des problèmes sociaux et de la réglementation et actualiser ses connaissances professionnelles.
 Conduire des actions conjointes avec les partenaires de l'intervention sociale, sanitaire, …

E. Transférer ses compétences professionnelles
 Assurer une fonction de tutorat pour la formation des futurs professionnels.
 Transmettre des valeurs, connaissances et méthodes professionnelles et les traduire dans les pratiques.



NB : Les activités décrites ci-dessus, ne sont ni exhaustives, ni contractuelles. Elles ne font pas obstacle à des demandes complémentaires de la hiérarchie, ou de la propre initiative du salarié, dans le cadre de la délégation normale.







Diplômes : Docteur en médecine générale ayant une expérience avec des malades difficiles, psychiatriques et des connaissances en santé communautaire, en addictologie ou dans les pratiques de Réduction des Risques

Aptitudes attendues
Intérêt pour le programme et la notion de rétablissement
Goût des expérimentations, de la réflexion sur les pratiques professionnelles, du travail d'équipe pluridisciplinaire et en partenariat
Autonomie, réactivité
Souplesse, diplomatie, adaptabilité, créativité, respect des personnes, empathie.

Conditions

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Personne à contacter
Cléa BLOCH , Directeur adjoint des affaires médicales:
Clea.BLOCH@ghu-paris.fr

Retour à la liste Mémoriser cette offre Postuler en ligne
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer
  • Share
  • Rss

Plan d'accès

GHU Paris psychiatrie & neurosciences

1 rue Cabanis
75014 Paris